Excite

Les avantages des toitures végétalisées

Les toitures végétalisées sont encore peu répandues. Pourtant, les avantages sont nombreux que ce soit au niveau de l’isolation, de la biodiversité ou de l’isolation acoustique. L’absorption phonique n’est pas négligeable, mais le tarif pourrait toutefois poser un réel problème. Plusieurs critères sont toutefois à prendre en compte avant de se lancer dans « l’écotoit ».

Les toitures végétalisées ont un réel atout au niveau technique. En effet, l’isolation acoustique est excellente avec 20 dB en absorption phonique et 32dB en isolation phonique. Les avantages thermiques sont également présents, car elles régulent les fluctuations de température. Selon l’étude du LEPTIAB de La Rochelle, une économie de 20 à 30% sur la climatisation du niveau sous « l’écotoit » est observée.

Les avantages se trouvent également dans le domaine biologique. Lorsqu’il pleut, l’eau a tendance sur un toit normal à descendre directement dans les égouts puis elle rejoint les stations d’épuration. Dans certaines régions de France, cela peut jouer un rôle dans les inondations. Ces toitures végétalisées retiennent les eaux fluviales puisqu’une partie est utilisée par les plantes. Une autre s’évapore et une troisième partie (infime) est redirigée vers les égouts.

La biodiversité peut également être un atout pour les amoureux de la nature. Ces toits ont tendance à se transformer en "maison" pour les oiseaux et les divers insectes. Grâce à une telle installation, vous pourrez par exemple installer un rucher et obtenir du miel grâce aux abeilles qui viennent butiner sur votre toit végétalisé.

Les consommateurs ont également le choix entre trois projets :

  • Le concept intensif : c’est un jardin suspendu avec entre 20 et 60 cm de terre
  • Le concept semi-intensif : il est composé de plantes vivaces, de petits buissons et de gazon
  • Le concept extensif : c’est le plus simple à installer puisqu’il y a 6 cm de terre

Et les prix ?

Les toitures végétalisées ont plusieurs avantages, mais le prix reste un inconvénient. Le tarif est influencé par plusieurs critères :

  • La surface
  • La pente souhaitée
  • Les renforcements à effectuer
  • Les végétaux choisis
  • La pose du substrat

Il faut donc compter entre 20 et plus de 100 euros le m² pour obtenir ce fameux « écotoit ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016