Excite

Toiture végétale : les techniques

Il existe trois techniques pour réaliser une toiture végétale et elles dépendent du type de toit sur lesquelles on les utilise. La solidité du toit est très importante si l'on veut installer un toit végétal intensif, car il doit supporter un poids de 900 kg/m2.

Ce type de toit nécessite une épaisseur supérieure à 30 cm de substrat (terre végétale) et de plantes. Il peut être cultivé comme un jardin, avec les mêmes variétés de plantes. Le toit végétal intensif demande un entretien régulier et un système d'irrigation et ne peut être installé que sur un support en béton, avec une pente inférieure à 5%.

Une toiture végétale semi-intensive ne dépasse pas 30 cm d'épaisseur et pèse 150 à 350 kg/m2 maximum, elle peut donc être installée sur un toit de pente inférieure ou égale à 20%. Il permet de mettre en place des plantes très diverses, graminées, plantes vivaces et même des arbustes peu élevés, qui nécessitent un entretien et un arrosage régulier.

Enfin, le toit végétal extensif peut être installé sur support béton, acier ou bois et sur des pentes jusqu'à 20%. D'une épaisseur inférieure à 10 cm, son poids est compris entre 60 et 160 kg/m2, il ne sera donc pas nécessaire de renforcer la structure du toit pour l'installer. Le choix des plantes est moins important, mais elles sont très résistantes et demandent peu d'entretien.

Ainsi, le type de substrat à installer pour installer les plantes dépend fortement du type de culture que l'on veut implanter et de l'entretien nécessaire pour conserver à ce toit toutes ces caractéristiques écolos si avantageuses.

Photo : Popolon (wikimedia.org)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017