Excite

Sur la plage, le parasol ne suffit plus

Une dépêche récente de l’AFP fait état des résultats d’une étude menée par des chercheurs de l’Université de Valence en Espagne, qui tendrait à démontrer que la simple utilisation d’un parasol sur la plage ou dans un jardin ne protège pas totalement des rayons de soleil. En effet, celui-ci est efficace contre le rayonnement direct, mais la réverbération des rayons sur les côtés permet à 34% des rayons ultraviolets d’atteindre la peau, ce qui est loin d’être négligeable lorsque l’on connaît la nocivité de ceux-ci et de leur lien direct avec l’apparition de cataractes et cancers de la peau.

C’est pourquoi, et malgré ce que l’on peut croire, le simple fait de se trouver sous le parasol ne dispense pas d’utiliser crème solaire, chapeau et vêtements.

Ce sont les ultraviolets qui sont la cause du bronzage : à leur contact, les kératinocytes, cellules de la couche superficielle de la peau, se multiplient et rendent la peau plus solide. Puis de la mélanine est produite, qui absorbera ces ultraviolets. Mais sans protection, une trop grande exposition est dangereuse, sur la plage ou ailleurs.

La crème solaire est un moyen de photoprotection externe passive, proposant des filtres ultraviolets chimiques (néfastes pour l’environnement) ou minéraux (sans danger pour la nature). Selon certaines études, le fait de se faire bronzer produit de l’endorphine B, ce qui apporte un sentiment de bien-être. Ce qui expliquerait également pourquoi les gens aiment tant s’exposer au soleil. Le souci réside donc dans l’exposition trop longue et brutale au soleil, à laquelle il faut bien sûr préférer une exposition régulière et raisonnable.

Source photo : javierpsilocybin via flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2022