Excite

Semis de printemps, c'est le moment !

Pratiques, les plants en pots permettent de mettre directement en place fleurs et légumes déjà menés à terme par les jardineries. Mais cette solution a un coût non négligeable.

Avec un peu de patience, on peut réaliser soi-même ses semis et obtenir un excellent résultat à condition de suivre quelques règles.

L'heure des semis de printemps a sonné. Il convient d'opter pour des plantes adaptées à la région dans laquelle elles vont être mises en terre. Ainsi elles ne souffriront pas d'un climat non adéquat. Des plantes ne supportant pas les gelées ne devront pas être semées dans les régions froides à moins d'être abritées en serre ou véranda… Il existe suffisamment de variétés pour satisfaire tout jardinier.

Afin de garantir la meilleure germination possible, il faut veiller à bien préparer le sol, à la qualité des graines, à l'apport en éléments nutritifs, aux arrosages et à la chaleur dont les petites plantes ont besoin. Point d'arrosages excessifs ! Le jardinier en herbe commet souvent l'erreur de trop arroser ses semis. Il faut au contraire respecter un arrosage régulier afin de conserver une fraîcheur au sol, mais sans plus. Au cours de la journée, un sol sableux montera plus vite en température qu'un sol lourd et argileux, facilitant la germination. Il est donc utile d'ajouter un peu de sable à la terre au moment des semis.

Bien entendu, pour espérer un bon résultat, il faut impérativement respecter les saisons ! La nature ne s'y trompe pas et la première règle est d'observer cette condition fondamentale.

Enfin, mieux vaut préparer la terre durant l'automne. Pour ce faire, bêcher, ajouter du fumier et laisser passer l'hiver. Prendre soin d'apporter une tourbe légère au moment de semer. Il conviendra de protéger les semis contre les chats qui aiment gratter la terre fraîche !

Photo : Ola Wiberg (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019