Excite

Rosier, bien l'entretenir

Rien de plus beau qu'une roseraie à domicile à condition de bien l'entretenir.

Symbole de la beauté, la rose est une fleur particulièrement appréciée tant pour son élégance que pour son parfum. Buisson, grimpant, couvre-sol, paysager, tige… le rosier offre une multitude extraordinaire de variétés.

L'un des atouts du rosier est de s'adapter facilement à tous types de sols hormis les sols majoritairement argileux et calcaires. 20 ans est la durée de vie moyenne d'un rosier.

Plantation : Creuser un trou de 45 à 50 cm de profondeur. Oter cailloux et racines afin de préparer un sol propre. Déposer humus, fumier, tourbe blonde selon la nature du sol. Tailler légèrement les racines du rosier et le placer au centre du trou. Recouvrir jusqu'à la greffe. Arroser avec la pomme de l'arrosoir, ajouter un peu de terre autour du rosier pour rectifier le niveau.

Généralement, les rosiers-tiges doivent être plantés à environ 70 cm les uns des autres. Des rosiers buissons se contenteront d'un écartement de 50 cm.

Durant les deux années qui suivent la plantation d'un rosier, les arrosages devront être réguliers à savoir tous les 8 à 10 jours, plus fréquents lorsqu'il fait chaud. Au bout de deux ans, ils pourront être moins réguliers.

Quant à l'entretien courant du rosier, il est relativement simple. Il faut surtout veiller à ne pas laisser les pucerons les envahir : la coccinelle est un excellent anti-pucerons naturel et préférable aux produits chimiques très polluants. Il convient de se débarrasser des branches malades en les coupant et en les brûlant. Les gourmands doivent être systématiquement éliminés.

La taille du rosier est la seule difficulté qui soit. Une dizaine de rameaux seront conservés et sur chacun d'eux, il suffit de garder 4 à 6 yeux. Cette taille se fait au Printemps.

Photo : Martichat (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017