Excite

Pour une bonne culture du Liquidambar

Le liquidambar est un arbre facile à cultiver. De toute beauté, il agrémente à merveille les jardins de moyenne et grande taille.

Le liquidambar se pare de feuilles d'or en automne. C'est l'un de ses nombreux atouts. Sa culture est relativement aisée, ce qui fait le bonheur des jardiniers en herbe.

L'un des besoins ultimes du liquidambar est de pouvoir conserver ses racines dans une terre fraîche, de façon permanente. Sa taille adulte peut avoisiner vingt mètres, mais il existe une variété de liquidambar buisson : un bon compromis pour le planter dans un jardin de superficie moyenne.

Le liquidambar doit être planté à environ cinq mètres de distance d'un autre liquidambar. Bien qu'il pousse doucement pendant les premières années, la place qui doit lui être consacrée doit être prévue dès le départ afin d'éviter bien des déconvenues. Il serait dommage d'avoir à déplacer d'autres arbres sous prétexte de les avoir plantés trop près les uns des autres. En isolé, sur une pelouse, il sera du plus bel effet.

La multiplication du liquidambar est relativement simple : après récupération de drageons mais aussi par marcottage et bouturage. Il est également possible de récupérer ses graines si l'on n'est pas pressé car la germination n'interviendra qu'une année après le semis.

Attention : lors de la mise en terre de la motte, il est impératif de ne pas dénuder les racines auparavant. De plus dans les premières années de vie de cet arbre, il est vivement conseillé de lui apporter des éléments nutritifs par le fumier et les algues : d'excellents engrais qu'il apprécie particulièrement. Le liquidambar prospère dans tous les types de terre, mais plus celle-ci sera calcaire, plus l'arbre poussera doucement. La condition sine qua non pour réussir sa culture est de le planter dans un endroit proche d'un point d'eau. Enfin, s'il doit prospérer dans une région où les températures hivernales sont égales ou inférieures à -14°C, mieux vaut penser à le pailler pendant l'hiver.

Côté apport d'eau, celui-ci est nécessaire de façon régulière jusqu'à ce que le jeune arbre ait atteint l'âge de 3 ans minimum. Il aime les arrosages copieux à condition que l'eau ne stagne pas. Il faut donc veiller à ce que le sol soit parfaitement bien drainé. Le liquidambar ne se plait pas dans les régions trop sèches et préférera les terroirs humides.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018