Excite

Pelouse artificielle, un geste pour la planète

On a beau aimer le gazon naturel, la pelouse artificielle arrive à point nommé à l'heure où la culture environnementale tend vers l'économie.

Il est très difficile de garder un gazon vert, sans aucune mauvaise herbe, et coupé ras. Pour ce faire, cela demande un acharnement de tous les instants, surtout si l'on possède une surface importante. Bien que rien ne soit plus noble que le gazon naturel, son besoin en eau est considérable puisqu'il nécessite des arrosages importants et réguliers pour rester beau. En période de sécheresse, cela peut vite devenir un problème.

On peut donc préférer investir dans une pelouse artificielle pour ne plus avoir à s'occuper de son jardin par la suite tout en profitant d'un ensemble harmonieux.

La pelouse artificielle actuelle n'a plus rien à voir avec celle proposée sur le marché il y a quelques années. Son prix n'a plus aucune commune mesure non plus avec celui du gazon plastifié que l'on voyait "pousser" de ci, de là. Entre 12 et 60 euros le M², la pelouse artificielle d'aujourd'hui offre un choix particulièrement intéressant. Elle s'avère vite rentable dans la mesure où il est inutile d'investir dans une tondeuse.

Pour mini balcon, bords de terrasse, abords de piscine ou jardin, la pelouse artificielle peut se montrer tour à tour rase et piquante, douce ou velours, voire parsemée de fleurs des champs. Il suffit de bien déterminer ses besoins avant de passer à l'achat. Pour agrémenter le tour d'une piscine mieux vaut opter pour une pelouse à la densité impressionnante. Avec près de 190 000 fils par M², elle se fait si douce que l'on peut s'y prélasser en toute petite tenue, voire sans tenue du tout ! Alors qu'un gazon synthétique à moindre densité (environ 20 000 fils/M²) suffira à agrémenter un balconnet.

Pour qu'un jardin soit impeccable jour après jour sans avoir à sortir ni désherbant, ni tondeuse, certaines pelouses extrêmement denses comprennent une base faite de fils beiges afin de donner un aspect réel à l'ensemble.

La durée de vie d'une pelouse artificielle est d'environ dix ans. Le seul entretien consiste à la débarrasser de temps en temps de la poussière et des débris végétaux portés par le vent. Aspirateur, souffleuse, balai-brosse (selon les goûts de chacun) suffisent amplement pour la nettoyer. Deux fois par an, au printemps et en automne, il est possible de déposer un anti-mousse désherbant si la pelouse a été lestée avec un mélange sableux.

Opter pour une pelouse artificielle est également une façon judicieuse d'économiser de l'eau car les arrosages sont totalement superflus Un geste pour la planète que beaucoup apprécieront !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020