Excite

La peinture à l'éponge : une technique à effets

La peinture à l'éponge est un procédé de peinture où l’on utilise une éponge à la place d'un pinceau. Éponges naturelles ou synthétiques sont utilisées pour ce processus, chaque type d'éponge donnant un résultat différent. La peinture à effet permet de décorer les murs mais aussi, en suivant les même principes, les plafonds, les boiseries, les portes, les meubles et les objets.

La peinture à l'éponge est une peinture à effet qui a vu ses années de gloire dans les années 1970. Elle présente comme avantage de cacher les petits défauts du support.

L'éponge naturelle donne plus de structure. Avec l'éponge synthétique, un polyéther basse densité, le polyester ou du PVA est utilisé. Le résultat des techniques de peinture à l'éponge est la création de motifs abstraits d'une grande profondeur et une couleur qui rendent un effet « plâtre ».

Elle se pratique, de préférence, à l'aide d'une peinture en phase aqueuse.

Deux méthodes existent pour peindre les murs à l’éponge : l’essuyé et le tamponné. Ces deux méthodes produisent des textures différentes sur les murs.

Avec l’essuyé, une seconde couche de peinture est apposée sur la couche de fond, puis littéralement essuyée avec l’éponge végétale. La peinture est en quelque sorte rendue floue par le passage de l’éponge, et divers motifs décoratifs peuvent également être créés de cette manière.

Le tamponnage ou ensachage produit une autre texture. L'éponge est très absorbante. Vous devez contrôler la quantité de peinture que vous déposez en tamponnant les murs. Lorsque vous travaillez, tamponnez la peinture légèrement ou plus fortement en fonction du résultat recherché. Laissez sécher, puis ajoutez une autre couche jusqu'à ce que vous obteniez un mélange uniforme.

  • Préparation du support
    • Mur en bon état ayant reçu une sous-couche adaptée au support et compatible avec la première couche.
    • La toile de verre ou le papier à peindre cache les petits défauts de surface.
    • Appliquez une sous-couche adaptée à la surface et compatible à la première couche avant la première couche de peinture.
  • Première couche
    • Couche de peinture acrylique de couleur plus claire que la couche à effet (finition).
    • Appliquez cette première couche régulièrement, au rouleau.
    • Laissez parfaitement sécher avant de commencer l'application à l'éponge.
  • Couche de finition
    • Préparez la peinture.
    • Portez une paire de gants.
    • Déposez de la peinture dans un récipient large et plat pour faciliter le « trempage » de l'éponge.
    • Utilisez une grosse éponge naturelle.
    • Mouillez l'éponge et essorez-la à fond.
    • Trempez l'éponge dans la peinture et essorez la sans faire de bulle.
    • Tamponnez l'éponge sur le mur en partant du haut à gauche ou droite selon votre main.
    • Travaillez dans tous les sens pour que le travail ne soit pas régulier mais uniforme.
    • Rechargez l'éponge régulièrement.
    • Nettoyez l'éponge dès que la peinture sèche un peu ou bien travaillez avec deux éponges.

Choix de la peinture

La peinture à l'éponge permet d'obtenir différents effets décoratifs. Avec les émultions, la peinture à l'éponge produit des effets doux, brumeux, et de substiles transitions de couleurs. La peinture glycéroptalique donne une texture plus rugueuse évoquant le granit. Enfin, les vernis glycéroptaliques donnent une surface translucide plus proche du marbre.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016