Excite

Parquet bois : entretien et rénovation

Pour qu'un parquet de bois dure longtemps et reste beau, son entretien est capital. Mais comment le rénover lorsqu'il est abîmé ?

Il faut bien faire la distinction entre l'entretien et la rénovation d'un parquet de bois. L'entretien doit être pratiqué très régulièrement afin que le parquet soit toujours propre, débarrassé de toute poussière. Cela évite qu'il ne s'encrasse. En effet, un parquet non entretenu devient terne, et les multitudes de grains de poussière risquent, à plus ou moins long terme, de le rayer.

L'entretien d'un parquet stratifié est facile : aspiration, balayage, lavage avec linge doux juste humide. Le polish est un excellent produit très bien adapté. Il ravive la teinte du stratifié et le protège.

Quant au parquet ciré, après le rituel et soigneux dépoussiérage, il suffit d'utiliser de la cire. Pour enlever les taches tenaces, il est nécessaire de poncer et de cirer à nouveau. Le parquet ciré ne supporte pas l'eau.

Pour un parquet huilé, après un bon dépoussiérage mieux vaut utiliser un savon spécifique, là encore sans eau sous peine de devoir être poncé aussitôt !

Lorsqu'un parquet est en mauvais état ou trop abîmé, il faut bien en passer par la rénovation pour éviter de le remplacer. Rénover un parquet se fait différemment s'il s'agit d'un parquet flottant, d'un parquet massif ou d'un parquet stratifié qui lui, n'est généralement pas en bois. Ce dernier ne supportera donc pas le ponçage.

Le ponçage des planchers massif et flottant s'effectue grâce à une ponceuse, dans le sens du bois afin de ne pas rayer. Gants, masque et casque antibruit sont indispensables pour poncer un plancher dans de bonnes conditions, et l'on doit toujours opérer lorsque la pièce est bien aérée (fenêtre ouverte). Procéder ensuite à une aspiration soigneuse afin de totalement dépoussiérer le parquet.

Pour rénover un parquet qui vient d'être poncé, il existe trois solutions : le vernis qui permet de vitrifier. N'utiliser que des produits d'excellente qualité afin qu'ils ne s'écaillent pas à court terme. C'est à l'aide d'un rouleau que se pose le vernis. la cire nécessite trois couches pour obtenir un fini naturel. A appliquer avec un chiffon doux. Toutefois, l'emploi de la cire est peu conseillé pour un parquet situé dans une pièce à fort passage. l'huile, à poser au rouleau, ne nécessite que deux couches. Idéale même sur un parquet qui devra supporter du passage. Elle s'entretient très facilement et est résistante.

Pour restaurer un parquet bois fissuré ou qui comporte quelques trous, le mieux est d'utiliser une pâte à bois, à teinter ou déjà teintée. Elle se pose au couteau à enduire pour combler les détériorations du parquet, l'excédent devant être enlevé avant qu'il ne sèche. Procéder ensuite au ponçage.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016