Excite

Le palissage du framboisier : les méthodes faciles

Le palissage du framboisier est aussi important que la taille. Il permet de protéger les rameaux des vents forts, de les discipliner, d’améliorer la qualité des framboises et d’en faciliter la cueillette. Voici un mini guide du palissage du framboisier. A vos planchettes, piquets et fils de fer pour une récolte gourmande !

La cueillette de la framboise peut s’avérer assez fastidieuse et prendre beaucoup de temps. Pour la rendre plus facile, le palissage du framboisier est vivement conseillé. Il peut être installé le long d’une allée ou d’un mur. En plus de discipliner chaque rameau, il permet également d’optimiser le rendement de chaque pied de framboisier. Un point non négligeable car un palissage améliore la qualité des framboises.

Parmi les techniques de palissage de framboisiers on peut utiliser la méthode de palissage en éventail. Elle nécessite l'utilisation de piquets d’une hauteur de 2 m et d’un diamètre compris entre 14 et 16 cm. Les piquets sont à placer à intervalles réguliers, environ tous les 5 m. Sur ces piquets, on cloue perpendiculairement trois petites planchettes d’une quarantaine de centimètres de longueur, l’une à 50 cm du sol, la deuxième à environ 110 cm et la troisième à 140 cm environ du sol. Il ne reste plus qu’à relier les trois rangées de planchettes par un fil de fer de façon à former une sorte de clôture. Du fil de fer numéro 16 est amplement suffisant. C’est sur ce palissage que l’on guidera les rameaux de framboisiers. Des liens en raphia, ficelle ou plastique peuvent être utilisés pour maintenir les rameaux en éventail aux fils de fer, mais attention dans ce cas de ne pas trop serrer.

Si l’on décide d’installer un tuteurage avant la mise en place des framboisiers, il faudra ensuite planter les pieds de framboisier distants d’environ 1,30 m les uns des autres.

Double palissage de framboisier, palissage sur échalas et palissage en touffe libre

On peut opter pour un double palissage de framboisier. Pour ce faire, il suffit d’installer deux rangées de piquets en plaçant ces derniers face à face. L’idéal est de respecter une largeur d’environ 1 m entre les deux palissages. Cette méthode de palissage hollandaise est la plus conseillée si l’on souhaite aérer le cœur des framboisiers.

Parmi les autres techniques couramment utilisées, on retrouve le palissage sur échalas qui facilite la cueillette des framboises, et le palissage en touffe libre. La première méthode consiste à planter un piquet par pied de framboisier puis à attacher 5 à 6 rameaux en haut du piquet, en les répartissant tout autour. La deuxième méthode exige de planter 4 piquets par pied de framboisier de façon à créer une sorte d’enclos individuel. On relie ensuite les piquets entre eux par 3 rangées de ficelle. Ce tuteurage simple à installer rend la cueillette des framboises un peu plus délicate et nécessite plus de place que le palissage de framboisier sur échalas.

N’oublions pas que la framboise est un excellent fruit rouge qui ravira petits et grands de juin à septembre. Elle mérite bien un peu d’attention…

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016