Excite

Maisons à 100.000 euros: pas toujours le bonheur

En 2005, Jean-Louis Borloo, alors Ministre de l'Emploi et du Logement, lance une mesure pour permettre aux ménages les plus modestes d’acquérir une maison écologique pour 100 000 euros. Il prévoyait la construction de 20 000 d’entre elles. En 2011, elles sont moins de 800 à être sorties de terre. Si certains sont comblés, pour d’autres, cette acquisition s’est révélé être une véritable catastrophe familiale et financière.

C'est le cas dans la région du Havre. Il y a d’abord les retards de livraison qui, pour des acquéreurs modestes peuvent mettre à mal leur budget. Souvent également, les nouveaux propriétaires ont dû débourser 130 000 ou 150 000 alors que le prix fixé au départ était de 100.000 euros.

Mais le pire ce sont les malfaçons. C’est tout un programme de 170 logements qui a été construit et pour certaines maisons, on ne compte plus les défauts entre volets trop petits ou trop grands, conduits de cheminée inversés, porte gondolée… Pour les acquéreurs, c’est la crainte de vivre dans un logement qui peut s’écrouler d’un jour à l’autre. Quand ils ont mis toutes leurs économies et se retrouvent avec une maison qui est invendable, la situation peut vite devenir désespérante.

Vouloir construire une maison à 100 000 euros alors que le marché foncier a tellement augmenté, nécessite de faire des économies. Quand en plus, la charte de qualité sur la construction n’est pas très stricte, ce sont forcément les matériaux et la main d’œuvre qui en pâtissent.

Source Photo : David Bowle in DC (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019