Excite

Logement étudiant: clauses abusives des bailleurs

C'est la rentrée et comme des millions d'étudiants dans toute l'hexagone, vous êtes à la recherche d'un logement mais méfiez-vous des clauses abusives!

De nombreux abus

Le logement est la dépense la plus importante dans le budget d'un étudiant et il cache souvent des mauvaises surprises. La Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié ce lundi dans le journal le Parisien, un rapport mettant la lumière sur les nombreux abus dans les contrats de location notamment des meublés.

Absence de responsabilité du bailleur en cas de logement délabré, autorisation de prélèvement des frais d'entretien et de réparation sur le dépôt de garantie, interdiction d'héberger des amis ou encore possibilité de résilier le bail sans préavis, voici quelques unes des clauses abusives.

Les agences immobilières savent qu'il y a une grande pénurie de logements étudiants et que les jeunes n'en savent pas grand chose des droits au logement et elles en profitent.

Ainsi sur les 1200 agences contrôlées par la DGCCRF fin 2009, une centaine de procès-verbaux ont été dressés. Et Hervé Novelli, le secrétaire d'Etat à la consommation a déjà annoncé une vague de contrôles dans 32 villes universitaires.

Des gestes pour les étudiants

Le gouvernement multiplie également les gestes en faveur des étudiants. Un guide sur leur droits devrait aussi être prochainement publié. Par ailleurs, l'impossibilité de cumuler l'aide au logement pour les étudiants et la demi-part fiscale attribuée à leur parents a été annulée et des bourses sur dix mois au lieu de neuf devraient être établi. Enfin, Valérie Pécresse, la ministre de l'Enseignement supérieur, a annoncé la semaine dernière, la création de 13.461 nouveaux logements pour la rentrée.

Difficile de trouver un logement étudiant



Photo: dailymotion.virgilio.it

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016