Excite

L'immobilier à Bordeaux est grippé

Des acheteurs frileux et des vendeurs têtus, résultat, le marché immobilier à Bordeaux s'est totalement bloqué, un blocage qui a fait chuté de 30 à 50 % les ventes. Il faut à présent plus de quatre mois pour vendre un bien à son juste prix.

Les propriétaires refusant de voir cette réalité sont dans la surestimation et refusent de baisser leurs prétentions, quant aux acheteurs, ils attendent patiemment que le marché de l'immobilier reprenne un cours normal. Même si le marché est en train de corriger les excès de ces trois dernières années à Bordeaux, et, même si les prix ne s'effondrent pas dans l'agglomération, de légères baisses de 5 à 10 % en moyenne sont constatées dans le centre-ville. Sur la rive droite, plus populaire, et dans certains quartiers excentrés, une baisse plus forte se profile, le prix des appartements oscille autour de 2 000 euros le m².

Résultat de cette tendance plutôt morose, les seuls biens qui se vendent sont ceux destinés aux petits budgets (à moins de 150 000 euros). Les acheteurs de l'immobilier à Bordeaux ne cherchent plus un secteur mais un prix. Les familles bourgeoises continuent de plébisciter le secteur chic, calme, aéré et proche du centre-ville et du Jardin public. En effet, il compte un grand nombre d'appartements classiques avec parquet, moulures et cheminée. Pour cela, il faudra compter pas moins de 3 000 euros le m². Dans ce même quartier, il sera également possible d'acheter une belle maison de ville aux environs de 500 000 euros pour 120 à 150 m².

Plus à l'ouest, le secteur de Caudéran, autour du Parc Bordelais, les belles demeures de maître dépassent le million d'euros, et les appartements dans les résidences de standing se vendent au-delà de 3 000 euros le m². Pour les petits budgets sur Bordeaux, il reste le secteur ouest avoisinant la voie ferrée qui est nettement moins cher, autour de 2 000 euros le m² pour un appartement, et 250 000 euros au maximum pour un pavillon rénové avec jardin datant des années 1950.

Plus au sud, en plein centre-ville de Bordeaux, dans les quartiers Saint-Pierre et Saint-Paul, les jeunes actifs devront prévoir entre 2 500 et 3 000 euros le m² pour accéder à un bien immobilier à Bordeaux.

Image filtran via flickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018