Excite

L'état du marché immobilier à Lyon

A l’exception des maisons et des appartements haut de gamme, les prix de vente moyens de l’immobilier à Lyon ont connu une légère hausse depuis le début de l’année 2010. Avec un prix moyen au mètre carré de l’ordre de 2700 euros, le 7e arrondissement, organisé autour du quartier de Gerland, a connu une appréciation de 1,48%. Mais c’est le 3e arrondissement, quartier d’affaires de la ville, qui a enregistré la plus forte hausse avec 1,65%, portant ainsi le prix du mètre carré à un peu plus de 3100 euros.

Le centre culturel de Lyon, dans le premier arrondissement, a connu une baisse de 0,56%, notamment à cause de la crise de l’immobilier de luxe. Le prix moyen du mètre carré s’élève fin 2010 à 3040 euros. Éloigné du centre culturel et financier de Lyon, c’est le 9e arrondissement qui affiche le tarif au mètre carré le plus bas à un peu moins de 2500 euros, mais sa croissance et sa rénovation en fait un quartier intéressant pour les investisseurs immobiliers.

En moyenne, le prix d’un bien immobilier ancien varie de 350 000 euros à 450 000 euros. Aujourd’hui, l’acheteur prend son temps pour investir dans l'immobilier à Lyon. Ceci a pour conséquence un allongement des délais de vente des biens immobiliers (jusqu’à plusieurs mois). Ces délais peuvent atteindre une année lorsque le bien est surévalué. Si les grandes surfaces sont un peu plus à la peine, les studios, F2 ou F3 se vendent toujours aussi bien.

Concernant la hausse des prix immobiliers à Lyon rares sont les notaires (15 %) qui gardent des espoirs de hausse de prix sur les biens qui leur sont confiés à la vente. Pire, ils plébiscitent la vente de votre bien immobilier à Lyon avant l’acquisition d’un nouveau.

Image still wanderer via flickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018