Excite

Les ruches investissent les villes

Fruit de la collaboration entre les municipalités et l’Union nationale d’apiculture française, les ruches fleurissent sur les toits des bâtiments publics urbains. Le but est de préserver les écosystèmes, y compris en ville. Mais pas seulement.

Il est vrai que la biodiversité est également importante en milieu urbain. Et l’abeille en est un acteur privilégié, en permettant notamment la pollinisation des plantes. Il s’agit en plus de la sauver de la menace des engrais et autres pesticides en campagne. Selon l’UNAF, des milliards de ces insectes sont en train de disparaître, victimes des produits phytosanitaires, de l’urbanisation et du non-respect des écosystèmes. Dès lors, la multiplication des ruches sur les toits de villes comme Paris, Lille, Marseille ou Montpellier fait figure d’opération de sauvetage.

Mais ce n’est pas le seul intérêt de ces abeilles des villes. Toutes les récoltes sans exception le prouvent : le miel urbain est meilleur en tout point à celui des champs. La raison ? Encore une fois les atteintes aux milieux naturels qui, paradoxalement, sont moins importants en zone urbaine. Mais il y a aussi la diversité végétale qui enrichit le miel, en termes de goûts et de qualité nutritionnelle.

Enfin, les récoltes donnent lieu à des fêtes de quartier qui prennent les produits de la ruche comme occasion pour renforcer convivialité et lien social. Mais ces initiatives ne sont pas le seul fait des pouvoirs publics, les particuliers s’y sont mis il y a belle lurette!

Source Photo : Koshyk (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017