Excite

Les conditions requises pour toucher l’APL

Pour les locataires et les accédants à la propriété, les aides au logement existent. Encore faut-il connaître ses droits pour en bénéficier.

Les familles accédant à la propriété qui occupent un logement à titre de résidence principale peuvent – sous certaines conditions de ressources – bénéficier de l’Aide Personnalisée au Logement (APL). Quant à l’allocation logement, elle est plus appropriée aux locataires.

Afin de bénéficier de l’aide au logement, il convient de vivre en couple depuis moins de cinq ans sans que les conjoints aient célébré leur mariage après 40 ans. Pour les pères et mères de famille, les conditions sont liées au nombre de personnes à charge. Pour prétendre à l’allocation logement, il suffit de percevoir les allocations familiales, l’allocation de soutien familial ou l’allocation d’éducation d’enfant handicapé. Les femmes enceintes vivant seules et sans personne à charge peuvent également y prétendre si la déclaration est effectuée à compter du 1er janvier de l’année civile suivant le quatrième mois de grossesse et jusqu’à la naissance de l’enfant.

Le nombre de personnes à charge ainsi que les ressources de la famille sont des éléments importants pour le calcul de l’allocation logement. Les étudiants et les jeunes ménages sans enfant ainsi que les personnes handicapées peuvent être allocataires dans les mêmes conditions.

Pour bénéficier de l’APL, il suffit de déposer une demande auprès de la Caisse d’Allocations Familiales ou la Caisse de Mutualité Sociale la plus proche de son domicile. Pour le calcul de l’APL ou de l’Allocation Logement, la démarche doit être effectuée tous les ans afin qu’il soit tenu compte de la situation familiale et financière des intéressés.

Les conditions générales sont consultables sur le site pratique.fr. Des modifications y sont régulièrement effectuées : c’est pourquoi il est nécessaire de le consulter couramment.

Photo : Hugo Esteves (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014