Excite

Le Mimosa, plante peu gourmande en soins

Le mimosa, originaire d'Australie, se décline en plus de 1200 espèces. Peu fragile, facile à cultiver c'est une des merveilles de nos jardins.

Le mimosa d'hiver a pour nom botanique acacia dealbata et le mimosa quatre saisons est l'acacia retinoïdes. Son bois peut être utilisé pour le chauffage ainsi qu'en menuiserie. Mais l'intérêt du mimosa tient dans sa floraison intense d'une jolie couleur jaune, rarement rose, son parfum très présent et particulier reconnaissable entre tous. Il a également l'avantage d'être doté d'un feuillage persistant.

Le mimosa peut dépasser les 25 mètres de haut, tandis que les variétés hybrides que l'on trouve dans le commerce ne dépassent généralement pas les 9 à 11 mètres. En revanche, il croît très vite, ce qui en fait un arbre très prisé pour orner parcs et jardins particuliers, en isolé. Lorsque ses fleurs sont totalement fanées, une taille draconienne peut être effectuée.

Le fait qu'il résiste à une température pouvant atteindre -10°, à condition que cela ne dure pas trop longtemps, en fait un arbre relativement rustique. Toutefois, il est à noter que les jeunes mimosas ne supportent pas des températures aussi froides.

Pour le voir prospérer avec bonheur, il convient de planter le mimosa dans un sol peu calcaire, en choisissant de l'abriter des vents frais à froids et en l'exposant au soleil. La multiplication du mimosa est assez facile : on peut utiliser des graines que l'on mettra en terre sableuse ou en pot lorsque le printemps est déjà bien avancé, mais on peut également le bouturer lorsque l'été touche à sa fin et à condition que le bois soit dur.

Enfin, il faut veiller à le protéger contre son pire ennemi, la cicadelle (metcalfa pruinosa), insecte velu à éliminer par traitement chimique juste avant l'été.

Photo : Pizzodisevo (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018