Excite

Le fonctionnement des chaudières à condensation

La chaudière à condensation, dernière-née des chaudières, est alimentée au bois (ou aux granulés), au fioul ou au gaz, et vous permet de réaliser jusqu'à 30% d'économies de combustible. Quel est son mode de fonctionnement ?

Au lieu de s'évacuer par les conduits de fumée, la vapeur d'eau qui se trouve dans les gaz de combustion, est récupérée et utilisée pour chauffer l'eau, qui revient un peu plus froide des radiateurs, avant qu'elle n'arrive dans la chaudière, ce qui économise à la chaudière le travail de 'réchauffement'.

La vapeur d'eau, après avoir transmis sa chaleur, se condense et est évacuée par le circuit des eaux usées. Les meilleures performances sont obtenues en raccordant la chaudière à condensation un plancher chauffant à basse température ou des radiateurs à chaleur douce.

Celle-ci présente de nombreux avantages : d'un point de vue économique, elle consomme moins de combustible, ce qui représente de 20 à 30% d'économies ; un crédit d'impôt permet de compenser le surcoût à l'achat de ce type de chaudière. Elle coûte en moyenne 3000 euros, avant crédit d'impôt (l'Etat rembourse 15% de l'investissement initial).

D'un point de vue écologique, ses avantages sont, bien sûr, l'utilisation de moins de combustible permettant une économie d'énergie, mais aussi, du fait de la récupération de la vapeur d'eau, les fumées évacuées passent de 200°C à 38°C, ce qui est moins polluant. Et enfin, pour compléter votre choix, pensez à adopter un combustible le moins polluant possible.

Photo : Muffet (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2021