Excite

La vente en viager

Le viager est un des piliers du code civil, une façon comme une autre de prendre possession d'un bien immobilier sur contrat, sans que l'acheteur ne possède forcément la totalité des fonds.

Le viager

La vente d’un bien en viager existe depuis plus de 200 ans dans le code civil. Elle satisfait à la fois l'acheteur potentiel d'un bien immobilier qui paye une rente à la place d'acheter et le propriétaire qui choisit ainsi à qui ira son bien.

En vieux français "viager" signifie "temps de vie", qui est ironiquement la seule inconnue de l'équation dans ce type de contrat.

Le vendeur ou crédirentier est la personne qui perçoit la rente, l’acquéreur ou débirentier est celui qui la verse.

Conditions

Toute personne physique propriétaire d'un bien immobilier peut le vendre en viager quel que soit son âge. L'acheteur peut, quant à lui, être une personne physique ou morale, qui verse la rente au vendeur jusqu'au décès de celui-ci.

Le vendeur est une personne âgée qui souhaite améliorer sa condition de vie au quotidien. L'acheteur est une personne souhaitant investir.

La rente viagère

La rente viagère, aussi appelée arrérage, est une redevance que le débirentier s’engage à verser de façon périodique au crédirentier en échange de la cession d’un bien immobilier. C’est le prix de la vente du bien immobilier qui détermine le montant de la rente viagère.

La rente viagère permet un abattement fiscal pouvant aller jusqu'à 70% de la part imposable.

Plus d'informations sur: viager.net

Photo: Flickr

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016