Excite

Immobilier : se loger à Lille

L’objectif de la ville de Lille est de répartir 12 000 logements neufs dans chaque quartier. L’échéance est fixée à 2014.

Pour permettre aux budgets les plus serrés de se loger à Lille, près de 50 % de ces logements seront à loyer modéré (HLM) ou permettront à leurs acquéreurs d’obtenir des aides : c’est « l’accession aidée ».

Lille investit également dans la rénovation, qu’il s’agisse d’HLM ou de logements privés, secteur représentant à lui-seul 11 000 logements (6 000 logements sociaux et 5 000 logements privés). Près de la moitié est antérieure à 1948.

L’idée, et pas des moindres, est d’appliquer la politique de l’environnement tant pour les appartements neufs que les bâtiments restaurés : économie d’énergie, confort optimisé et charges réduites.

La politique de l’immobilier à Lille est de grande ampleur :

  • les particuliers restaurant leur habitation pourront percevoir, sous certaines conditions, des subventions.
  • un contrôle visant à lutter contre la location de logements indignes et insalubres; prise en charge des familles mal logées
  • une rénovation de tous les logements situés dans les quartiers anciens de Lille

La restructuration du parc immobilier de Lille coûte cher. L’objectif est que les appartements soient dignes, aux normes actuelles dans le respect de l’environnement et dotés d’une excellente performance énergétique. Pour exemple, en 2009, Lille a déboursé 1,4 M€ sous forme de subventions pour la restauration de près de 200 logements privés.

Lille compte 27 000 logements à loyer modéré. Il manque des logements pouvant accueillir les grandes familles puisque moins d’un tiers sont composés de 4 pièces et plus. Les autres appartements ne comptent qu’une ou deux pièces.

La situation devient urgente car 14 000 demandes de logements HLM sont en cours aujourd’hui, et l’attente – pour se loger - varie entre 4 et 5 ans.

Photo : Rrattuss (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016