Excite

Désherber son jardin en parfait écolo

Pour redonner bonne mine au jardin, les produits désherbants sont majoritairement utilisés. Attitude écolo, comment ?

Bien que disponibles dans tous les commerces spécialisés, les traitements jardin peuvent s'avérer dangereux pour l'environnement.

Pour protéger un endroit du jardin contre les mauvaises herbes avant d'y semer fleurs ou légumes, l'idéal est de le cacher pendant quelques semaines sous des bâches ou cartons afin que la lumière ne passe pas. Aucune mauvaise herbe n'y poussera. Et comme Dame Nature est bien faite, les verres de terre auront ameubli la terre qui n'en sera que plus facile à travailler.

Simple et ultra efficace : l'eau bouillante. Championne pour désherber à 100 % elle n'est pas dangereuse, contrairement au chlorate. A réserver aux petites surfaces comme les allées en cailloux ou les terrasses. Le principal est de ne pas verser d'eau bouillante sur d'autres végétaux que les mauvaises herbes car rien n'y résiste ! Petit truc anti-gaspillage : utiliser une eau qui a déjà servi à cuire des légumes par exemple, ou faire bouillir l'eau de lavage de la salade (sans la salade !).

Plus difficile et fastidieux : désherber la pelouse. S'il suffisait de tondre, passe encore. Mais la mauvaise herbe a la vie dure. Toutefois, elle fera moins sa maligne si la tondeuse est réglée sur coupe haute : ayant besoin de lumière elle prospère plus vite sur un gazon très court.

Pour traiter les tours de fenêtres et de portes contre les rampants que l'on n'aime pas beaucoup voir se faufiler dans nos maisons, les produits naturels à base de marronniers sont efficaces et préférables à Baygon Vert. Enfin, le géranium fait merveille puisqu'en plus de fleurir, il éloigne les moustiques. On peut donc se la jouer écolo, avoir un jardin nickel, et la conscience aussi !

Photo : Jonhatan de Keyzer (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2022