Excite

Des fleurs au potager : quelle utilité ?

Enjoliver son potager en y plantant des fleurs n'est pas qu'une question esthétique. Chaque espèce végétale a un rôle bien précis. Explications.

Pour garder un potager en bonne santé, sans chenilles ni insectes nuisibles, bien des jardiniers sont tentés d'utiliser tout au long de l'année des produits traitants. Mais la plupart d'entre eux sont chimiques et peuvent s'avérer toxiques pour les végétaux et par voie de conséquence pour la santé humaine. Il existe certes des traitements naturels que les jardiniers peuvent préparer eux-mêmes, à base de produits naturels, mais les composants ne sont pas toujours faciles à trouver ou s'avèrent parfois bien coûteux.

On oublie trop souvent que Dame Nature est bien faite. Elle détient la solution parfaite pour permettre à un jardin potager de ne pas être envahi par toutes ces bestioles indésirables, et dispensant le jardinier de dépenser outrageusement. Cette solution idéale tient dans la culture des fleurs.

Pour jouer leur rôle comme il se doit, les fleurs doivent être intégrées au potager. Ce qui, d'une part, crée visuellement une harmonie splendide entre légumes et bractées fleuries aux couleurs chatoyantes, et d'autre part limite – voire anéantit – l'apparition d'insectes en tous genres.

Les abeilles et les guêpes attirées par les fleurs se chargent elles-mêmes de détruire bon nombre d'insectes nuisibles. Les parfums de certaines variétés de plantes fleuries ont un pouvoir répulsif, de même les plantes officinales ainsi que les aromatiques. Pour exemple, quelques pieds de basilic permettront d'éloigner les insectes attirés par les tomates et les aubergines. N'oublions pas que certains légumes ont un pouvoir évident : le radis limite l'apparition des punaises. Il convient de le mettre en terre à proximité des cucurbitacées que les punaises apprécient particulièrement.

Photo : Alpha du Centaure (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019