Excite

Composer un jardin exotique avec des végétaux résistants

Il n’est pas nécessaire d’habiter sous les tropiques pour profiter chaque jour d’une végétation luxuriante. On peut tout à fait composer un jardin exotique sous nos latitudes en évitant quelques erreurs qui pourraient être fatales à ces végétaux tropicaux. Entre les grands vents et les fortes gelées, il importe de choisir les plantes les mieux adaptées.

Au moment de choisir ses plantes pour composer un jardin exotique, mieux vaut opter pour de gros pieds. Certes plus onéreux que les plants jeunes et fragiles, ils auront plus de chances de prospérer et s’avèreront, en fin de compte, bien plus économiques. En effet, une plante vigoureuse qui a eu le temps de prendre racine convenablement est plus forte et finalement plus facile à réussir.

Gare à l’environnement ! Composer un jardin exotique implique que l’on regroupe plusieurs végétaux afin de créer un microclimat. Il faut donc éviter le plus possible de planter une plante exotique en isolée. A charge au jardinier de veiller par la suite à tailler si nécessaire les branches qui risqueraient d’étouffer les autres plantes. Au moment de passer à la création d’un univers tropical, il faut toujours garder à l’esprit que les plantes devront faire face à des frimas auquel elles ne sont pas habituées. En groupe, elles pourront se protéger.

Parmi les plantes conseillées pour composer un jardin exotique, on peut citer :

• Le Fatsia japonica aux feuilles persistantes joliment palmées. Il se pare de majestueuses panicules blanches au cours de l’automne. Pour qu’il se plaise dans son nouvel environnement, il faut lui offrir un coin du jardin mi-ombragé et à l’abri du vent. Bien entendu, le Fatsia japonica se plaît à l’intérieur et fera sensation dans un jardin exotique couvert de type véranda ou patio, au côté d’un Bananier très sensible au vent.

• Le Bambou a la particularité de croître très vite. Il faut d’ailleurs le surveiller et réagir vite afin qu’il ne se montre pas trop envahissant. Il existe différentes variétés de bambou, ces exubérantes graminées que l’on ne se lasse pas d’admirer, tout comme les Muscanthus et la Canne de Provence d’ailleurs.

• Le Paulownia est lui aussi très intéressant avec ses feuilles de très grande dimension. En le rabattant chaque année, ses feuilles gagneront encore en taille. On évitera simplement de planter d’autres végétaux à son pied, car ils auraient tendance à manquer de lumière et à végéter.

• Impossible de composer un jardin exotique sans arbre du Paradis, ce fameux Ailanthe à la rusticité très intéressante.

• Parmi les fleurs, le Kniphofia, parfois surnommé Tison de Satan, ornera magnifiquement le jardin tropical de ces grandes bractées orangées. De même, Orchidée, Passiflore, Hortensia, Hibiscus, Clématite ou Crocosmia agrémenteront le jardin de leurs jolies couleurs.

• Et pour les inconditionnels, les cactus sont des pièces de choix.

Incontournables palmiers

Composer un jardin exotique implique souvent la plantation de palmiers. Il en existe de nombreuses variétés, et pour ne pas se tromper dans son choix, le mieux est de bien se renseigner avant l’achat. Pour ce faire, on préfèrera se rendre dans un magasin spécialisé pour obtenir quelques conseils précieux propres à chaque espèce de palmier.

Pour les régions froides où la température hivernale peut être inférieure à -10°C, le Palmier à Chanvres est idéal puisqu’il peut supporter un -18°C. C’est ce que l’on appelle un palmier rustique !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016