Excite

Comment blanchir les murs extérieurs de la maison à la chaux ?

Le badigeon de chaux est une solution intéressante pour qui veut savoir comment blanchir les murs extérieurs de la maison. La chaux est en effet un matériau facile à préparer et à appliquer soi-même. De plus, elle est économique, s’adapte à tous les supports et donne à la maison un aspect un peu rustique.

Les matériaux nécessaires

Tout d’abord, il vous faut de la chaux aérienne. Vous en trouverez dans les magasins de matériaux de construction ou sur Internet. Prévoyez un sac de 25 kg pour chaque surface de 30 m². Ensuite, vous avez besoin de l’eau et d’un fixateur (au choix).

Étape 1 : préparation des murs

Commencez par dépoussiérer, nettoyer et gratter vos murs. Enlevez les impuretés avec une brosse souple et lessivez-les. N’hésitez pas à arroser abondamment, surtout lorsque vos murs sont en brique ou en plâtre, car ces matériaux sont très absorbants. Le lendemain, humidifiez encore votre support avant de passer le badigeon.

Étape 2 : préparer le badigeon

Selon le support ou le résultat voulu, vous pouvez faire des mélanges plus ou moins riches en chaux. Pour vous donner une idée, voici une recette de base que vous pouvez adapter selon vos besoins : préparer une dose correspondant à 5 litres d’eau pour 1 kg de chaux. Votre mélange doit être homogène et avoir la consistance du lait. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on parle de lait de chaux lorsqu’il s’agit de badigeon.

Étape 3 : comment blanchir les murs extérieurs de la maison avec du badigeon

Vêtu d’une combinaison et des gants, même d’une paire de lunettes, car la chaux aérienne a tendance à irriter les yeux, passez des couches de lait de chaux sur vos murs. Pensez à faire vos couches dans différents sens pour éviter les marques de pinceaux. Il faut en moyenne trois ou quatre couches pour que les murs soient nettement blancs. Évitez d’appliquer plus de 4 couches, sous peine de voir votre badigeon craquer.

Conseils

Pour conclure cet article sur comment blanchir les murs extérieurs de la maison avec la chaux, parlons du fixateur qui est un ingrédient optionnel, mais non moins important dans certains cas. Sur les supports non –poreux comme le ciment, la peinture acrylique ou encore la Placoplatre, il est recommandé d’utiliser un fixateur. Autrement, le badigeon risque de tomber en poudre. La plupart des fixateurs que l’on trouve dans le commerce ne sont pas naturels, aussi nous recommandons d’utiliser du sel d’alun ou de la caséine. Notez que le fixateur doit constituer entre 5 et 10 % du mélange.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016