Excite

Aménagement de jardin: tout ce qu’il faut savoir

Vous rêvez d’un paysage formidable ? Souhaitez-vous modifier votre paysage? Voici, pour vous 10 choses importantes à considérer lors de la planification de votre aménagement paysager.

1. Connaissez votre cour

Pensez à votre climat régional, à la topographie de votre site et à votre type de sol lors de la planification de votre paysage. L'utilisation de la carte de la zone de rusticité des plantes de l'USDA est un excellent point de départ. Gardez à l'esprit que les conditions spécifiques de votre cour sont susceptibles de créer un microclimat basé sur la quantité et la durée d'exposition au soleil et à l'ombre que la zone reçoit. Les microclimats sont généralement divisés en quatre catégories : plein soleil, ombre partielle, ombre ou ombre profonde; prenez donc note du microclimat de votre paysage lors de la sélection des plantes pour votre paysage.

    Photo: Shutterstock

2. Qui utilisera votre cour ?

Réfléchissez à qui utilisera votre jardin et comment il l'utilisera. Les enfants, utiliseront-ils votre cour ? Avez-vous des animaux ? Espérez-vous utiliser votre cour pour des réceptions en plein air ? N'oubliez pas que vous pouvez créer différents espaces pour différentes utilisations dans votre paysage à l'aide de plantations stratégiques et de paysages durs. Les passerelles peuvent être utilisées pour déplacer les gens d'une zone à une autre.

3. Réfléchissez aux thèmes

Lorsque vous décidez d'un thème pour votre cour, un bon point de départ est de regarder l'architecture de votre maison. Essayez de compléter les lignes et le style de l'architecture de votre maison dans votre cour; après tout, votre cour est une extension de votre maison. Les thèmes peuvent vous aider à placer et à sélectionner des plantes, des décorations, des paysages et des structures.

4. Créer et lier des espaces

Afin de tirer le meilleur parti de votre cour, pensez-y comme une autre pièce ou des pièces de votre maison. Tout comme une maison a des pièces bien définies et soigneusement planifiées, il en va de même pour votre paysage ; l'utilisation judicieuse de vos matériaux vous permet de créer différentes « pièces » dans votre paysage.

5. Faites travailler vos plantes pour vous

Au début de votre planification, vous devez déterminer comment vos plantes fonctionneront dans votre paysage. Les plantes peuvent être utilisées de plusieurs façons, elles peuvent vous fournir des fruits et légumes frais et délicieux, de beaux paysages, de beaux arômes et bien plus encore. Les plantes peuvent être utilisées comme barrières pour définir les zones de votre paysage et identifier où se termine votre paysage. Vous pouvez utiliser des plantes pour créer des barrières physiques dans votre paysage en bloquant les vues et l'accès à une zone. Si vous souhaitez garder vos vues ouvertes, mais maintenir certaines barrières, des plantes à faible croissance peuvent être utilisées pour créer des barrières implicites, bloquant l'accès, mais pas la vue.

6. Structurer vos plantations

Tenez compte de vos différents plans visuels lors de la sélection des plantes. En partant de la zone au-dessus de vous, pensez au plan aérien, cela pourrait inclure des arcades et des arbres. En passant au plan vertical, considérez de quel point les plantes seront espacées ou éloignées, comment les plantes seront disposées en couches ou échelonnées, sans oublier les hauteurs et largeurs individuelles et massées de vos plantes. Mais aussi le plan du sol.

7. Soulignez les points importants

L'utilisation de plantes uniques, de structures distinctes ou d'ornements de jardin vous permet de mettre en évidence une zone particulière de votre paysage. Spécifiez-les par la forme, les couleurs, la textures, etc.

8. Faites attention aux détails

Vous devez réfléchir à la présentation visuelle de votre paysage, toute en prenant en compte la diversité des plantes et des ornements de jardin et de votre paysage.

9. Pensez à l'avenir

Plus précisément, tenez compte de la façon dont le passage du temps affectera vos plantes paysagères. Lors de la sélection des plantes, assurez-vous de tenir compte du taux de croissance de la plante, de ses besoins d'entretien et de sa taille mature éventuelle, de l’espace nécessaire dont il aura besoin une fois grand. Sans oublier les conditions spécifiques de votre paysage, qui peuvent faire croître une plante plus ou moins.

10. Protégez vos ressources

En choisissant des plantes économes en ressources (celle qui nécessite moins d’eau et d’engrais), et des paysages naturels respectueux de l'environnement. Vous parvenez à protéger et à préserver votre environnement. Lors de la planification des modifications de votre paysage, envisagez d'installer un système de captage des eaux pluviales qui vous fournira une source d'eau d'irrigation écologiquement durable. Avec une planification minutieuse, un tel système peut même être incorporé comme élément de conception esthétique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2020